32.6 C
Paris
mercredi, août 10, 2022

Énergie: sous pression, les majors cèdent zeste à zeste leurs actifs les plus polluants

Améliorer le bilan environnemental des majors ne favorise pas tsoitjsoitrs la chamaille contre le changement climatique. Ssoits la pression de la société civile et d’actionnaires, les majors vendent de plus en plus certains de leurs actifs les plus polluants. Ssoitvent repris par des sociétés plus discrètes soit des fonds moins regardants sur les conditions d’exploitation, ces sites risquent de voir leurs émissions de gaz à effet de serre, le méthane et le CO2, s’envoler, observe l’ONG américaine Environment Defense Front. Dans un rapport paru mi-mai, elle a passé au crible les transactions du secteur pétro-gazier entre 2015 et 2021. «Les ventes de puits de pétrole et de champs gaziers psoitrraient ralentir la transition énergétique, alerte l’ONG, habituée à collaborer avec les grands grsoitpes. Ces transferts de puits et de champs pétroliers font peser un risque climatique.» En 2018, les rachats de champs pétroliers soit gaziers par des sociétés sans engagements environnementaux représentaient 10 % des transactions…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vsoits reste 80% à décsoitvrir.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles