14.5 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

en Italie, le passe sanitaire devient obligatoire pour travailler

La mesure qui entre en vigueur ce vendredi a déclenché des manifestations et poussé les autorités à faire preuve de souplesse.

Rome

À partir de ce vendredi en Italie et ce jusqu’au 31 décembre, tous les travailleurs du public, du privé mais aussi les travailleurs autonomes, doivent présenter un passe sanitaire à leur employeur ou «client» pour pouvoir travailler. Seule exception autorisée, les personnes ne pouvant se faire vacciner pour raisons de santé. Le passe est obtenu dès la première injection d’un vaccin contre le Covid-19 reconnu par l’Agence européenne du médicament, avec un test négatif de moins de 48 heures ou un certificat de guérison.

En principe, les employés qui refusent de se faire vacciner doivent financer les tests à leurs frais. Sans passe, l’employé est considéré dès le premier jour (le cinquième dans les entreprises de moins de 15 salariés) comme ayant une «absence injustifiée», entraînant la suspension du salaire et de toute autre compensation jusqu’à la présentation du sésame. En cas de violation de l’interdiction, l’employé devra payer une amende de 600 à 1500 euros. Quant à l’employeur qui

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles