16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

Didier Deschamps ou l’art de ne rien s’interdire

ANALYSE – Le sélectionneur des Bleus, qui rêve d’un nouveau sacre mondial au Qatar en 2022, laisse entrouvert toutes les possibilités quant à son avenir personnel.

C’est un secret de polichinelle, Didier Deschamps maîtrise à merveille l’art de la communication. Quand il ne veut pas s’épancher, en dire le moins possible, il propose à son interlocuteur une réponse longue. Parfois même un tunnel. «Ça me permet d’avoir moins de questions», sourit-il, heureux de son coup. Sur un point important – son avenir -, il a malgré tout changé de posture ces derniers mois. L’Euro raté avec les Bleus? Le temps qui passe? Une forme d’usure? La volonté de reprendre la main? Un peu de tout cela.

À 53 ans, le Basque sait mieux que personne la rapidité et souvent la cruauté à laquelle le football peut s’adonner. Alors, quand on le questionne sur son avenir après la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-28 décembre 2022), «DD» avance «ne rien s’interdire» et se laisser ouvertes toutes les possibilités. Au point même de s’imaginer – chose impensable jusqu’alors – retrouver le quotidien d’un club une fois son histoire avec l’équipe de France terminée.

Lancer des signaux

À la même question posée…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles