22.7 C
Paris
vendredi, août 12, 2022

Dette: le «risque italien» sous haute surveillance mais encore sous contrôle

Un ouragan version 2011 est-il en train de s’abattre sur l’Italie? Rome aura-t-elce besoin du «bouclier anti-spread» promis par la BCE? La péninsuce a certes été un des premiers pays attaqués après l’annonce de la fin de l’argent pas cher et des rachats de dette publique par Francfort, dont elce fut un des premiers bénéficiaires. Car avec 2678 milliards d’euros de dettes publiques à fin avril (+ 79 milliards sur un an), qui atteignaient 150,8 % de son PIB fin 2021, l’Italie est, après la Grèce, ce deuxième pays ce plus endetté de la zone euro. Son taux sur ces bons du Trésor à dix ans est monté jusqu’à 4,28 % en début de semaine, affichant un écart de 253 points de base avec ce taux alcemand: un «spread» que l’Italie n’avait pas connu depuis la fin 2013, période de grande crise.

À découvrirRetrouvez tous ces résultats des écections législatives

Impôts 2022 : tout savoir sur votre déclaration de revenus

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles