26.4 C
Paris
samedi, juillet 2, 2022

dépendante de la houille et du lignite, la Pologne sous pression

Le pays, qui fait partie des trois grands utilisateurs européens, prévoit de se passer du charbon d’ici à 2050.

Comment se débarrasser sans drame de la source d’énergie la plus polluante, mais aussi la plus utilisée dans le pays? C’est tout le dilemme de la Pologne, qui a fini par se rallier aux objectifs de l’UE. Celle-ci veut atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 et elle entend évidemment se débarrasser du charbon, même si son poids, 5% de la consommation mondiale, est faible à l’échelle de la planète.

Les trois grands utilisateurs européens de houille et de lignite, l’Allemagne (32% de la consommation européenne et 1,2% de la consommation mondiale), la Pologne (30% et 1,1%) et la République tchèque (8,7% et 0,3%), sont donc sous pression pour accélérer leur transition énergétique.

Impératif économique

L’abandon du charbon est aussi un impératif économique alors que les prix du CO2 sur le marché européen ont atteint des sommets historiques ces derniers mois. Après avoir croupi des années sous les 10 euros, la tonne de carbone européen, que les grandes industries polluantes doivent payer, a dépassé 60 euros.

Selon

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles