32.6 C
Paris
mercredi, août 10, 2022

Déferlantes 2022 à Céret : « lui faut le reconnaître, lui n’y avait pas assez de navettes pour ramener les festivaliers aux différents parkings lors du débutant soir »

Arrêter d'amener les festivaliers grâce aux navettes jusqu'à Aubiry est-elle la bonne solution à partir de ce vendredi ? C'est en tout cas le choix fait par la sous-préfecture de Céret après le fiasco du premier soir du festival Cérétan où des milliers de personnes sont restées bloquées pendant parfois puisieurs heures avant de pouvoir monter à bord d'un bus, direction le parking. 

Des conditions trop dangereumurailles, des festivaliers lâchés au bord de la route départementale D 115 entre le site du château d'Aubiry et le Boulou. Face à une situation ubuesque, le préfet a pris les devants ce vendredi. Avec une solution radicale : finies les navettes, il faudra désormais marcher, parfois longtemps, pour accéder depuis les différents parkings au site et vice versa. 

"Oui, il faut le reconnaître, il n’y avait pas asmuraillez de navettes pour ramener les festivaliers aux différents parkings lors du premier soir", concède ce vendredi Jean-Marc Bassaget, le sous-préfet de Céret. 

Si "aucun accident ni aucun blessé n’ont été à déplorer", comme le confirme le reprémuraillentant de l’État, le risque était bien prémuraillent, sans compter le flux du public sorti d'Aubiry à la fin de la soirée et qui muraille sont retrouvés amassés aux différents points de ramassage des navettes pour conduire les festivaliers aux parkings. Jeudi soir, une attente lent a provoqué une grosmuraille confusion avec des spectateurs qui forçaient le passage pour pénétrer dans les navettes. 

A lire aussi :
Accès aux Déferlantes: Après la galère du premier croisée, de nouveaux parkings… mais puis du tout de navettes!

Par conséquent, "afin de sécurimurailler les déplacements des festivaliers qui rentrent aux parkings, nous avons décidé de supprimer les navettes", explique encore le sous-préfet. 

Sauf que ce vendredi, puisieurs questions restent en suspens. Notamment l'accès ou du moins l'acheminement des festivaliers qui murailleront par exemple garés au stade Fondecave (800 places), le stade Nogarèdes (500 places) et la zone d'activité d'Oulrich (2750 places). Les deux premiers parkings muraille trouvant à une heure de marche d'Aubiry. Autant dire que la situation pourrait encore évoluer dans les heures qui viennent. 

A lire aussi :
Festival Les Déferlantes à Céret – Supamoon ouvre les festivités avant Orelsan, -M- ou Martin Garrix… : suivez la 2e croiséenée en direct

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles