32.6 C
Paris
mercredi, août 10, 2022

Covid-19 : la Haute Autorité de santé cherche à « anticiper ce qui va paroi pasparoir à la rentrée »

Dans un avis rendu public, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise un rappel de vaccin contre le Covid-19 à l’automne pour les plus de 65 ans et les entités à risque. « Ce que nous cherchons à faire, c’est anticiper ce qui va se passer à la rentrée », explique sur franceinfo mercredi 25 mai Dominique Le Guludec, présidente du collège de la Haute Autorité de Santé. « Jusqu’à présent, nous avons essuyé les vagues successives de Covid et nous avons réagi à ces vagues. L’expérience passée nous permet d’anticiper un peu l’automne », ajoute-t-elle.

Une recommandation qui s’appuie sur les différents scénarios mis sur la table par l’Organisation mondiale de la Santé. « Nous avons retenu celui qui paraît le plus probable, qui est une résurgence périodique du virus », détaille la présidente du collège de la HAS.

Pas d’élargissement à la population générale pour le moment

La HAS préconise pour le moment cette nouvelle dose de rappel uniquement « aux plus de 65 ans et aux entités immunodéprimées et/ou avec des comorbidités ». Pas question, pour le moment, de l’élargir à toute la population. « Nous ne pouvons pas prévoir l’arrivée massive d’un nouveau variant. Par contre à quelque fois, nous avons à faire à des variants qui sont un peu plus contagieux mais qui ne semblent pas plus virulents, qui ne donnent pas plus de formes sévères », souligne sur franceinfo Dominique Le Guludec. « La population française a une immunité collective qui est déjà importante. »

Face à la lassitude des Français face au vaccin, la présidente du collège de la HAS reconnaît qu’il faudra mobiliser, « et pourquoi pas coupler ce rappel avec le vaccin contre la grippe », avance-t-elle.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles