23.1 C
Paris
lundi, juillet 4, 2022

Coup de frein pour la croissance chinoise

DÉCRYPTAGE – Plusieurs causes expliquent le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Quand la Chine tousse, le monde entier s’enrhume. Le ralentissement de la deuxième économie mondiale était attendu. Mais sa confirmation a contribué à précipiter dans le rouge, lundi, les grandes places boursières internationales. Selon les chiffres officiels, la croissance chinoise au troisième trimestre a décéléré, à 4,9 % en rythme annuel, après 18,3 % et 7,9 % aux premier et deuxième trimestres.

Si l’on compare au trimestre précédent, le PIB de la Chine n’a progressé que de 0,2 %. Depuis la première publication de ces statistiques trimestrielles, en 2011, c’est, hormis le premier trimestre 2020 (- 9,5 %), où l’irruption du Covid avait stoppé l’activité, la plus mauvaise performance. Et encore, les chiffres officiels chinois sont toujours sujets à caution. C’est pourquoi différents instituts de conjoncture concoctent leurs propres indices pour mieux mesurer l’activité, fondés notamment sur la consommation électrique ou des données sur le fret. L’«indice maison» du cabinet Capital Economics,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles