26.4 C
Paris
samedi, juillet 2, 2022

comment l’Europe veut riposter face à la Chine

DÉCRYPTAGE – La France compte profiter de la présidence européenne, à partir du 1er janvier 2022, pour faire avancer un projet en discussion depuis 2012.

Presque dix ans que ce dossier traîne sur les tables des institutions européennes. La France compte profiter de la présidence tricolore de l’UE, du 1er janvier au 30 juin 2022, pour enfin voir aboutir l’instrument international de passation des marchés (IPI). Un outil, en discussions depuis 2012, destiné à muscler la politique commerciale de l’Union. Franck Riester, le ministre délégué français chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, y a fait référence lundi sur Public Sénat, disant espérer que cet «outil juridique très clair» entre en vigueur pendant la présidence française, au premier semestre 2022. Avec ce mécanisme, l’UE «pourra obliger les pays (hors UE, NDLR) à ouvrir leurs propres marchés publics, ou sinon on fermera les nôtres à leurs produits», a expliqué le ministre.

Car, aujourd’hui, dénonce Franck Riester, l’accès aux marchés publics internationaux est asymétrique. «On est dans un système complètement dingue, où on ouvre nos propres marchés publics, nous Européens,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles