16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

Comment la téléconsultation s’est popularisée avec le Covid

DÉCRYPTAGE – Après un pic durant le confinement, la fréquence des consultations à distance reste supérieure à l’avant-crise.

Il y a trois ans, l’Assurance-maladie donnait un coup d’accélérateur à la téléconsultation, en généralisant son remboursement au niveau de celui d’une consultation classique en présentiel. Après un début poussif, la consultation à distance s’est largement développée à la faveur de la crise sanitaire. Alors qu’elle ne représentait que 0,04 % des consultations des médecins en 2019, elle a atteint 5,4 % en 2020, avec un pic aux alentours de 20 % en avril lors du premier confinement avec 4,5 millions de téléconsultations en un mois. Revenu depuis à un étiage plus modeste, l’usage reste toutefois bien supérieur à ce qu’il était avant la crise.

Au premier semestre 2021, la téléconsultation représentait aux alentours de 4,4 % des consultations des médecins, indique l’Assurance-maladie, qui dénombre plus de 1,4 million de téléconsultations mensuelles sur les premiers mois de l’année, avec un léger fléchissement en juin à un peu plus de 1 million. Le tarif, équivalent à celui d’une consultation classique,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles