16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

«C’était une victoire avec le public, pas avec ma raquette»

Le Serbe, qui fait son retour à la compétition cette semaine lors du Rolex Paris Masters, est longuement revenu, et pour la première fois, sur la défaite qui l’a privée du Grand Chelem calendaire.

Son retour à la compétition
«Je suis ravi de retourner sur le circuit, cela fait un certain moment maintenant. La saison a été vraiment fatigante. Il y a eu beaucoup de succès, mais cela a nécessité beaucoup d’efforts au niveau mental. Et hors du court, il a fallu que je gère beaucoup de choses, notamment toute la tension, toutes les attentes qui étaient sur mes épaules, tous ces Grands Chelems. Je me suis bien entraîné ces dernières semaines. J’ai eu beaucoup de succès à Bercy, ces dernières années, donc cela me donne des raisons de croire que je peux faire quelque chose ici. Mais le fait que je n’ai pas enchaîné assez de matches peut être dangereux.»

La place de numéro 1 mondial
«Bien sûr, à la fin de l’année, ce qui est en jeu, c’est de garder la place de numéro 1. Je suis plutôt en bonne position dans la Race en termes de points. C’est bien sûr mon objectif pour cette saison. Je vais essayer de réussir bien aussi à la Coupe Davis et de m’assurer une place de numéro 1 au classement mondial.»

« Daniil Medvedev est aussi fort qu’un mur. »

Novak Djokovic

Daniil Medvedev, son bourreau de l’US Open
«Je ne dirai pas quelles sont ses faiblesses en public. Ce n’est pas une surprise pour moi. Il est beaucoup monté en puissance. Il a gagné l’US Open. Ce n’était pas une surprise pour moi compte tenu de sa qualité de jeu, de son service. Il arrive toujours à frapper sa balle là où il faut. Il est aussi fort qu’un mur, et il s’est beaucoup amélioré sur son coup droit qui n’est plus une grande faiblesse. C’est un joueur très professionnel, très intelligent sur le terrain.»

L’Open d’Australie
«Je vais décider si j’y vais ou pas après la déclaration officielle du directeur du tournoi de l’Open d’Australie. Pour le moment, il n’y a pas d’annonce officielle. Jusque-là, je n’en parlerai pas. Et je n’en parlerai plus. Je ne veux pas alimenter les controverses, les conjectures à ce sujet. Je verrai bien ce que j’en ferai une fois que l’annonce sera faite. »

Sa déception après la finale perdue à New York
«Au fur et à mesure des années, j’ai appris à accuser le coup d’une défaite et donc, je les considère comme des opportunités de m’améliorer. C’est ce qui me permet de grandir à chaque fois.»

« La déception était terrible mais c’est aussi une bénédiction parce que j’ai ressenti les vivats du public, un soutien que je n’avais jamais ressenti auparavant à New York et peut-être nulle part ailleurs dans le monde. »

Novak Djokovic

Le soutien du public à l’US Open
«La déception était terrible mais c’est aussi une bénédiction parce que j’ai ressenti les vivats du public, un soutien que je n’avais jamais ressenti auparavant à New York et peut-être nulle part ailleurs dans le monde. C’était une victoire avec le public, pas avec ma raquette. C’est une victoire pour la vie. Bien sûr, cela m’a vraiment touché au plus profond de mon cœur. J’ai été pris par surprise, je dois dire, parce que je ne m’attendais pas à autant d’énergie positive, d’amour de leur part. Peut-être cela a influencé mon jeu parce que j’ai l’habitude en général d’être un peu à l’encontre du public, de jouer à contre-courant, de jouer contre mon adversaire et aussi contre public qui est à la cause de mon adversaire.»

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles