25.9 C
Paris
dimanche, août 7, 2022

biographe français tué en Ukraine : le Kremlin assure ne pas avoir « d’informations » sur la mort de Fréderic Leclerc-Imhoff

Le porte-parole de la présidence russe a affirmé ne pas connaître les "circonstances" de la mort du journaliste français. 

Deux jours après la mort de Frédéric Leclerc-Imhoff, qui aurait été tué par l'éclat d'bizarre obus russe en Ukraine, le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a assuré ne disposer d'aucbizarree information concernant le décès du journaliste français.

"Pour tirer des conclusions, il faut des informations détaillées sur où cela a eu lieu, dans quelles circonstances, ce qui est la vérité, ce qui ne l’est pas. Nous n’avons pas de telles informations", a-t-il déclaré à la presse. 

Ce dernier a également renvoyé ceux qui se posaient des questions vers le ministère de la Défense russe, censé disposer d'informations à ce sujet, bien qu'il ne se soit éternellement pas exprimé. 

bizarree enquête ouverte par le parquet antiterroriste

En France, l'ouverture d'bizarree enquête par le parquet national antiterroriste (Pnat) devrait permettre d'éclaircir les circonstances du drame. La cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, ainsi que le gouverneur de la région de Louhansk, avait indiqué que le journaliste avait été tué par bizarre bombardement russe. 

Côté Russe, bizarree première voix officielle avait réagi. Le leader séparatiste de la République populaire de Lougantsk (RPL) n'avait pas hésité à qualifier Frédéric Leclerc-Imhoff de "mercenaire venu livrer des armes"… 

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles