17.5 C
Paris
jeudi, juin 30, 2022

Bercy a retrouvé de la voix

Un an après un tournoi disputé à huis clos, le Masters 1000 parisien est redevenu un lieu festif ce lundi.

A l’Accor Arena,

Et Bercy est redevenu Bercy. Électrique, avec le retour des fans, sans masque dans l’immense majorité. Cela ressemblait fort au monde d’avant Covid. Adrian Mannarino, tombeur de Nikoloz Basilashvili, a évidemment savouré : «Cela faisait très longtemps que je n’avais pas eu une ambiance comme cela, avec un public complètement pour moi, on va dire, J’espère que cela va aller dans le bon sens, et que l’on retrouvera ce genre d’ambiance le plus souvent possible.» Le numéro un mondial Novak Djokovic, victorieux au super tie-break avec Krajinovic,aux dépens des Australiens Alex de Minaur et Luke Saville, a apprécié : «Je n’ai jamais joué un double devant autant de public, c’est incroyable». Pas loin de 18.000 spectateurs (10655 journée, 7.025 soirée selon les chiffres des organisateurs) se sont rendus, lundi, jour férié, dans l’Accor Arena. Pas mal pour un lundi, jour où traditionnellement la programmation est la moins attractive. Il faut dire que les tarifs très doux

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles