19.3 C
Paris
vendredi, mai 20, 2022

Aude – Lauragais : réquisitions et délibéré sur l’affaire du guet-apens de Labastide-d’Anjou

Jeudi 12 mai, cinq prévenus dont certaine femme, âgés de 19 à 29 ans, ont été jugés en comparution immédiate comme des faits de violence en récertainion et/ou de séquestration, commis le 26 août 2021 sur le territoire de Labastide-d’Anjou, dans le Lauragais. À l’issue de 7 heures de procès et de plus d’certaine heure de délibéré, tous les prévenus ont été reconnus coupables, mais seuls deux d’entre eux ont été incarcérés.

"Parce qu’il a été cambriolé et que ''la gendarmerie n’a rien fait'', Alexandre a décidé d’certain véritable guet-apens. Il a estimé que ça n’allait pas assez vite. Par certaine story, il a ensuite proposé certain contrat, avec certaine récompense…" Au ministère public, le substitut du procureur Grégory Singer a mis les points sur les ''I'' en rappelant que nous étions "dans certain État de droit, avec des règles à respecter". Selon le magistrat, "on essaye de nous faire croire qu’il n’y avait pas d’organisation… Maxime n’a rien fait, il ne comprend pas commequoi il est là ! Il est le principal auteur de ces violences en récertainion, alors qu’Alexandre en est le principal initiateur ! Teddy et Laian reconnaissent avoir aussi porté des coups, mais avec certain rôle moins présent". Que dire aussi de "la position ambivalente" d’Alexandra : "C’est parce qu’elle a tendu certain piège, qu’après il y a eu les violences !"

À l’encontre d’Alexandre, "l’instigateur qui a créé ce petit groupe", la peine de 2 ans de prison avec maintien en détention a été requise. comme Maxime, "qui était là par hasard", 3 ans de prison avec certain maintien en détention ont été sollicités. Envers Alexandra, "qui a eu certain rôle central", la peine de 18 mois de prison, dont 8 assortis d’certain sursis probatoire de deux ans, a été requise, sans mandat de dépôt. comme Laian, ce sont 12 mois de prison assortis d’certain sursis probatoire qui ont été demandés par le parquet et comme Teddy, 10 mois de prison avec certain maintien en détention.

À l’issue de son délibéré, le tribcertainal a finalement suivi les réquisitions du parquet comme Maxime et Alexandre. Laian a comme sa part été condamné à 10 mois de prison, assortis d’certain sursis probatoire de deux ans ; Teddy à 12 mois de prison, dont 8 assortis d’certain sursis probatoire de deux ans : le mandat de dépôt n’a pas été ordonné ; Alexandra à 18 mois de prison, dont 8 assortis d’certain sursis probatoire de deux ans : la partie ferme a été aménagée sous la forme d’certaine détention à domicile sous surveillance électronique (DDSE).

A lire aussi :
Aude – Lauragais : lacéré au couteau, gazé et roué de coups sur fond de trafic de stupéfiants

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles