16.5 C
Paris
jeudi, juillet 7, 2022

Après l’exploit à Séville, Lille rêve en (très) grand d’une qualification

Auteur d’un exploit à Séville (1-2), Lille vise la qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions.

Une éternité. Auteurs d’un exploit sensationnel à Séville, les Lillois attendaient ce moment depuis près de neuf ans. Dos au mur avant cette rencontre capitale, les protégés de Jocelyn Gourvennec ont créé la sensation dans une forteresse imprenable en Liga. Deuxièmes du groupe G grâce à une meilleure différence de buts, les Dogues ont désormais leur destin entre les mains pour se qualifier en huitièmes de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

«Douce nuit à Séville»

Ils étaient attendus au tournant, ils ont répondu présent. Malgré l’ouverture du score de Lucas Ocampos au quart d’heure de jeu, les Dogues ont su faire le dos rond pour renverser la vapeur. Sous la houlette d’un Jonathan David des grands soirs, Lille est revenu dans la partie grâce à un penalty transformé par le buteur maison. Au retour des vestiaires, Jonathan Ikoné a inscrit le but de la victoire aux Lillois. Une performance de haute volée qui permet à Lille de s’emparer de la seconde place de la poule G.

Remis en question par les observateurs du LOSC, Jocelyn Gourvennec a savouré ce succès après la rencontre. «On peut dire que c’est un exploit car Séville est intraitable chez lui. Seuls Dortmund et Liverpool sont venus gagner ici récemment en Ligue des champions. La discipline collective que l’on a montrée ce soir, ajoutée à l’efficacité, ça change beaucoup de choses.»

Seulement 12es en Ligue 1, José Fonte et Lille étaient désireux de montrer un meilleur visage sur la scène européenne. «La qualité est toujours là. On n’a pas oublié que nous sommes champions de France en titre et on a beaucoup de qualités.» a confié le capitaine du LOSC.

Tout l’inverse de Séville, impérial en Liga à domicile qui se retrouve dernier du groupe. «Le bilan du match est négatif. On a perdu trois points, on s’est compliqué le chemin vers la qualification (pour les 8es de finale).» a déclaré Julian Lopetegui après la rencontre. Une «douce nuit à Séville» pour Lille en Une de l’Équipe, avec le regard tourné vers la prochaine échéance et la réception du leader, Salzburg.

La qualification en ligne de mire

Dans une poule homogène, où rien n’est acté, Salzburg leader possède seulement quatre longueurs d’avance sur le dernier, Séville. Face aux Autrichiens, les Lillois pourront prendre une réelle option sur la qualification en cas de succès. Pas une mince affaire, tant Salzburg a dominé le match aller face aux Dogues (2-1). Mais après la victoire glanée à Séville, Lille affiche clairement ses ambitions. «Depuis le départ on croyait en la qualification et maintenant cela se confirme un peu plus» affirme Jonathan Ikoné. Conscient de la tâche à accomplir, Jocelyn Gourvennec ne veut pas céder à l’emballement. «Il y avait de la satisfaction dans le vestiaire mais ce n’était pas exubérant car les joueurs savent qu’on n’a rien fait pour l’instant».

Malgré sa position de leader, Salzburg a chuté sur la pelouse de Wolfsburg mardi (2-1). De quoi donner des idées à Lille, qui court derrière une nouvelle participation aux huitièmes de finale de la Ligue des champions depuis 2007.

Articles connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles