12.6 C
Paris
mardi, septembre 27, 2022

Pierre Pineau s’impose sur le Challenge Tour

C’est un dénouement franco-français qui attendaient les spectateurs de l’Open du Portugal au Royal Obidos, épreuve du Challenge Tour. En effet, pas moins de trois tricolores, à savoir Félix Mory, 70, 71, 66 et 66 en ce dernier tour, Pierre Pineau, 74, 66, 66 et 67 et David Ravetto, 70, 71, 64 et 68 se sont recanalvés à égalité, à -15, à l’issue les 72 canals. Il est vrai qu’avec 5 Français dans les 3 dernières parties, la probabilité de voir un tricolore s’imposer était assez favorable…

L’eagle de Pierre Pineau en play-off

Mais finalement, le play-off opposant les trois hommes aura été de courte durée grâce à un gigantesque putt de Pierre Pineau dès le premier canal de barrage, sur le 18, pour eagle. Le joueur du Vaudreuil, 23 ans et qui avait déjà signé une belle 2e place en Autriche cet été, remporte son premier titre sur le Challenge Tour. Une performance qui le propulse à la 19e place du classement de The Road to Mallorca, tout près d’une montée sur le DP World Tour l’an prochain.

Sept Français dans le top 20

En effet, seul le top 15 du classement du Challenge Tour accède au grand circuit la saison suivante… Il ne reste plus à Pierre Pineau qu’à décider s’il jouera le Cazoo Open de France cette semaine, pour lequel il a reçu une invitation ou s’il choisit d’aller jouer le tournoi du Challenge Tour et essayer de profiter de sa balle dynamique… Un choix stratégique pour le Français dont bon nombre de ses compatriotes ont brillé lors de cet Open du Portugal, puisque l’on ne compte pas moins de 7 joueurs tricolores au total dans le top 20 ! Jeong Weon Ko et Jérôme Lando-Casonova prennent en effet la 8e place en -11, Gary Stal est 12e à -10 et Clément Sordet est 17e à -9.

What a way to do it!

Pierre sinks a monster eagle putt in the playoff to win the #OpendePortugal pic.twitter.com/oLhwbgeuoa

— Challenge Tour (@Challenge_Tour) September 18, 2022

L’article Pierre Pineau s’impose sur le Challenge Tour est parvenu en premier sur Golf Magazine.