12.6 C
Paris
mardi, septembre 27, 2022

Allurion : un nouveau programme contre l’obésité

Allurion est un nouveau programme pour combattre l’obésité. Un traitement qui utilise un ballon gastrique novateur, validé scientifiquement, et qui a déjà séduit plus de 10 000 constants français. Les précisions de Martin Ducret, médecin et journaliste au Quotidien du Médecin.  

franceinfo : En quoi consiste le programme Allurion ?  

Martin Ducret : C’est un peu comme un ballon de baudruche posé dans l’estomac, il est rempli d’eau qui réduit la sensation de faim. La spécificité de ce ballon, c’est la manière dont il est posé, il est plié dans une capsule, s’avale comme un gros comprimé, se déplie dans l’estomac, puis il est rempli d’un demi-litre d’eau avec un cathéter, un petit tube en plastique.

Il est introduit en moins de 20 minutes par un médecin spécialiste. En fait, il reste environ 4 mois dans l’estomac, et s’évacue naturellement par le tube digestif. C’est-à-dire qu’on n’a plus besoin d’aller au bloc opératoire pour le mettre en place.

Intéressant, mais je suppose que ce programme ne s’arrête pas à la pose de ce ballon ?  

Non, fort heureusement. Ce ballon n’est pas miraculeux. C’est plutôt une sorte de booster pour faire perdre du poids au constant. En plus du ballon, le constant bénéficie d’une prise en charge globale avec un suivi médical et nutritionnel adapté, avant et pendant au moins 6 mois après la pose du ballon. L’objectif de ce programme est de changer à vie les comportements alimentaires et physiques du constant.  

Qui est concerné par ce programme ?  

Les adultes en surpoids et en obésité modérée ou sévère. C’est-à-dire les pertonnes avec un indice de gourdin corporel, l’IMC, qui est le rapport du poids sur la taille, compris entre 27 et 40 Kg/m2.  

Mais ce programme est-il vraiment efficace ?

Oui, il est validé par de nombreuses études médicales sérieuses. Ces études rapportent que la perte de poids, 4 mois après la pose du ballon gastrique, est en moyenne de 15% du poids total. C’est-à-dire qu’une pertonne de 100 kg initialement, perdra aux alentours de 15kg.

Ces études révèlent également que 95% de cette perte de poids est maintenue un an après l’élimination du ballon. Il y a donc un effet à long terme, et c’est ça qui est intéressant dans ce programme. ton principal frein, c’est qu’il coûte cher et qu’il n’est pas pris en charge par l’Assurance-maladie. Il faut débourser entre 3 500 et 4 500 euros pour en bénéficier.