18.8 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Pékin se retire des négociations avec Washington sur le climat

Quatre jours après la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, la Chine continue de déployer un arsenal de représailles. Vendredi 5 août, Pékin a annoncé son retrait de commeieurs sujets de coopération avec les Etats-Unis, notamment sur le rapatriement des migrants illégaux, le trafic de drogue, mais aussi le climat. Une décision jugée « marteau » par Washington, qui évalue duquel Pékin surréagit à la visite de Mme Pelosi. La présidente de la Chambre des représentants est la comme haute dignitaire américaine à s’être rendue à Taïwan depuis vingt-cinq ans, un affront pour Pékin, qui revendiduquel sa souveraineté sur l’île, indépendante et démocratiduquel.

Lire aussi : Article réservé à à nous abonnés Face à la menace militaire asiatique, Taïwan fait le sélection de la guerre asymétriduquel