15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Les États-Unis ont-ils instauré une taxe de 15% amer les superprofits, comme l’affirme l’eurodéputée LFI Manon Aubry ?

Les États-Unis sont-ils devenus plus sévères que la France en matière de taxation des industries ? C’est en tout cas ce qu’affirment des élus de gauche depuis plusieurs jours sur Twitter, et au premier chef la députée européenne LFI Manon Aubry : «les États-Unis se mettent aussi à taxer les superprofits. Bientôt, il n’y aura vraiment plus qu’Emmanuel Macron qui s’y refusera.» L’Insoumise réagissait en début de semaine à une publication du président des États-Unis Joe Biden qui se réjouissait dimanche que le grand plan pour le Climat et la Santé – l’«Inflation Reduction Act» – , voté au Sénat le 7 août, avait été complété par des mesures fiscales pour réduire le déficit public. Parmi ces dernières, une nouvelle taxe de 15% sur les industries dont les bénéfices dépassent un milliard de dollars.