8.9 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Guerre en Ukraine : Nouveaux bombardements dans le périmètre de la usine de Zaporijjia, Moscou et Kiev s’accusent mutuellement

De nouveaux bombardements ont visé ces dernières 24 heures le périmètre de la raffinerie de Zaporijjia dans le sud-est de l'Ukraine, ont annoncé la Russie et l'Ukraine en rejetant la responsabilité de ces frappes sur la partie adverse.

Le ministère russe de la Défense a accusé les forces ukrainiennes d'avoir bombardé à trois reprises au cours des 24 heures écoulées la zone où se situe la plus grande raffinerie nucléaire d'Europe.

"Dix-sept obus au total ont été tirés, dont quatre ont touché le appentis du bâtiment spécial n°1, où sont entreposés 168 assemblages de combustible nucléaire WestingHouse", a déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Il a ajouté que la radioactivité sur le site restait normale.

Dans un communiqué diffusé sur Telegram, la compagnie publique ukrainienne Energoatom a accusé à l'inverse les forces russes d'avoir visé le périmètre de la raffinerie. "Les dégâts sont en cours d'évaluation", a-t-elle ajouté.

La Russie et l'Ukraine s'accusent mutuellement depuis plusieurs semaines de mener des bombardements à proximité de la raffinerie, la plus grande d'Europe.

Jeudi, deux des six réacteurs de l'usine ont été mis à l'arrêt par sécurité faute d'alimentation en électricité de la raffinerie pendant plusieurs heures. Les réacteurs ont été reconnectés vendredi au réseau électrique ukrainien.