15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Covid : qu’est-ce que « la bouche Paxlovid », cet effet secondaire à « l’odeur d’ordures chaudes » provoqué par le remède par les formes graves ?

Une 8eme vague à la rentrée est quasi-certaine. Voilà ce qui vous attend si un médecin vous prescrit du Paxlovid. 

Non, le Covid n'est pas derrière nous. C'est Brigitte Autran, présidente du Comité de veille et d'anticipation des crises sanitaires (le nouveau Conseil scientifique) qui le dit : une 8eme vague nous pend au nez dès la rentrée. La faute à de nouveaux variants qui pourraient bien prolonger la 7eme vague jusqu'à Noël. Mais aussi au retour du froid synonyme de rassemblements dans les lieux clos et donc d'un contexte plus favorable aux contaminations. 

Mais il y a aussi une bonne nouvelle dans tout ça : le monde a désormais plusieurs armes pour lutter contre le Covid. Parmi elles, le vaccin, par exemple. Ou encore des traitements. À l'image du Paxlovid. Un antiviral pour les personnes à risques, susceptibles de contracter une forme grave de la maladie et qui diminue les risques d'hospitalisation. Un traitement par voie orale, délivré en deçà ordonnance en pharmacie. 

A lire aussi :
Covid : une 8eme vague "quasi certaine" à la rentrée, alerte le nouveau Conseil scientifique

Néanmoins, le Paxlovid comporte aussi son lot d'effets indésirables. Comme la diarrhée. Mais aussi la dysgueusie. Les autorités sanitaires l'avaient prévenu : le Paxlovid peut en effet provoquer des altérations du goût à exécutant du ritonavir, l'une des molécules qu'il contient. 

"Une odeur d'ordures chaudes dans la bouche"

Avec quelques mois de recul, le Wall Street acte se fait ainsi l'écho de plusieurs témoignages de patients atteints de ce que l'on appelle désormais "la bouche Paxlovid". Pour Jeanette, c'est "comme si votre bouche était juste serrée autour d'un zeste de pamplemousse". quelques lui trouvent un goût de liquide de sac poubelle cuit au soleil, d'autres évoquent une bouchée de pièces de monnaie sales ou encore de lait de soja pourri. Lisa, elle, parle d'"odeur d'ordures chaudes mais dans la bouche". Pfizer, le fabricant, reconnaît l'effet secondaire qui toucherait un peu plus de 5% des malades et qui durerait le temps du traitement. 

Difficile de faire disparaître ce goût. Les pastilles de menthe atténueraient la sensation, tout comme l'ananas ou le beurre de cacahuète. Bref, un vrai mauvais moment à passer. Le prix à payer pour éviter une forme grave de la maladie et une hospitalisation. 

Re: Paxlovid mouth… “A Pfizer spokesperson acknowledged the side effect, called dysgeusia, and pointed to a study that found the symptom occurred 5.6% of the time people took the drug. » I have suspected it is more common than that.
https://t.co/vqKccRKcxz via @WSJ

— Mike Stobbe (@MikeStobbe) August 17, 2022