19.6 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Aude : cinq départs de feu simultanés

En quelques heures, 20 ha ont été détruits par le feu sur le département, ce mercredi 10 août en fin d’après-midi. La rapide intervention des pompiers a permis de limiter la casse.

Alors que le département de l’Aude est placé en risque sévère pour les incendies en raison d’une sécheresse qui perdure depuis plusieurs mois, c’est à cinq départs de feu simultanés que les pompiers audois ont été confrontés ce mercredi 10 août, en divers endroits sur le territoire.

Dans le secteur du Lauragais, tout d’abord, avec un départ de feu signalé à 17 h 49 dans un sous-bois et des chaumes sur la commune de Baraigne. Sur cette intervention, près de quarante sapeurs-pompiers ont été rapidement engagés. Pour cet incendie, 14 ha de végétation ont finalement été détruits par le feu, qui était en passe d’être fixé à 19 h 30.

Du côté du Minervois ensuite, où une ligne électrique à haute tension serait à l’origine des incendies qui se sont succédé. Sur le territoire de Bagnoles, ce sont ainsi deux départs de feu qui ont été signalés à 17 h 55 et 17 h 56. Pour le premier, le feu a détruit 500 m2 de végétation avant d’être stoppé. Sur le second chantier, c’est 1 ha de friche est qui parti en fumée. Dans la foulée, à 17 h 58, c’est à Villedubert qu’une quarantaine de pompiers a été mobilisée sur une zoïle difficile d’accès. Là, ce sont 4 ha de végétation qui ont brûlé.

Pour finir, c’est dans le Narbonnais que les pompiers ont dû appuyer, suite à un départ de feu signalé sur le secteur de Fleury-d’Aude à 18 h 21. Pour venir à bout de cet incendie, qui n’a seulement détruit que 500 m2 de végétation, pas moins de vingt-cinq sapeurs-pompiers ont été engagés. Sur l’ensemble de ces cinq interventions, 220 pompiers ont été mobilisés.