18.8 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Ünder trouve la faille, Khaoui manque ses retrouvailles

En clôture de la 12e journée de Ligue 1, Marseille s’est imposé d’une courte tête à Clermont (0-1). Retrouvez les tops et les flops de cette rencontre.

TOPS

Ünder, un but qui vaut de l’or pour l’OM
Il n’a pas tout réussi sur la pelouse de Gabriel-Montpied, mais Cengiz Ünder a clairement été le joueur le plus en vue ce dimanche. Très actif sur son aile droite, l’international turc n’a cessé de provoquer et a percé la défense auvergnate à plusieurs reprises. Dangereux, et efficace. D’une belle frappe enroulée du gauche dans le petit filet opposé, le joueur prêté par la Roma a inscrit l’unique but d’une victoire très précieuse pour un OM (0-1) en nette perte de vitesse ces dernières semaines.

Guendouzi encore présent
Indéboulonnable dans l’entrejeu marseillais depuis le début de saison, Mattéo Guendouzi a de nouveau rendu une belle copie. Auteur d’un service délicieux sur l’occasion manquée par Dieng en début de match, le joueur de 22 ans a également sorti le bleu de chauffe à la récupération (85% de duels remportés). Rapidement averti pour contestation, il a su garder ses nerfs jusqu’au bout malgré les sifflets permanents des supporters clermontois.

FLOPS

Khaoui passe au travers
Pascal Gastien a tenté un pari en titularisant Saîf-Eddine Khaoui dans un rôle de meneur de jeu, à la place de Berthomier. Un choix pas franchement concluant. Invisible en première période, l’international tunisien a manqué de spontanéité sur une belle occasion au retour des vestiaires. Décevant et rapidement remplacé, Khaoui a vécu une soirée pénible à l’occasion de ses retrouvailles avec l’OM, son ancien club.

La défense marseillaise s’est fait peur
Jamais inquiété avant la pause, l’OM a vécu une seconde période beaucoup moins tranquille. Face au pressing plus intense des Clermontois, les Marseillais ont constamment voulu ressortir proprement de derrière, mais ils se sont fait piéger à de nombreuses reprises. Et plusieurs de ces ballons perdus près de la surface ont abouti à de grosses occasions en faveur du promu. Fort heureusement pour les Phocéens, les attaquants auvergnats n’étaient pas dans un grand soir dans le dernier geste.

De la Fuente trop discret
Si Ünder a pesé dans son couloir droit, Konrad de la Fuente n’a pas assez existé sur l’aile gauche marseillaise. Le joueur de 20 ans, qui n’a touché que 19 ballons, a posé trop peu de problèmes à la défense clermontoise. Trop discret, à l’image de ses dernières sorties, et finalement remplacé avant l’heure de jeu.