18.8 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Les femmes travaillent-elles vraiment «gratuitement» depuis ce mercredi ?

LA VÉRIFICATION – Selon la lettre d’information féministe «Les Glorieuses», les femmes commencent ce mercredi à 9H22 à «travailler gratuitement» du fait des inégalités salariales persistantes. Est-ce vraiment le cas ?

LA QUESTION. Comme chaque année depuis 2015, à partir de statistiques européennes sur l’écart de salaire entre les femmes et les hommes en France publiées par Eurostat, le collectif Les Glorieuses calcule la date et heure symboliques à laquelle les femmes commenceraient à « travailler gratuitement » jusqu’à la fin de l’année. Cette année, ce mercredi 3 novembre à 9h22 est censé illustrer la différence de salaire entre les hommes et les femmes, qui atteint 16,5%. Mais peut-on vraiment dire que les femmes « travaillent gratuitement » à partir de cette date ?

VÉRIFIONS. «La formule «travailler gratuitement» n’est évidemment pas à prendre au premier degré. C’est pour montrer aux femmes que si elles gagnaient chaque jour autant que les hommes, elles pourraient arrêter de travailler ce mercredi 3 novembre à 9h22 et gagner leur salaire actuel de l’année», précise Rebecca Amsellem, fondatrice des «Glorieuses». Pour arriver à cette date, le collectif Les Glorieuses a utilisé le chiffre calculé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous