15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

une révolte en forme de renaissance pour les Bleus

ANALYSE – Renversante contre la Belgique, la France doit confirmer son regain de forme contre l’Espagne, dimanche.

En débarquant en Italie, l’équipe de France s’avançait convalescente après un été pourri et une rentrée de septembre insipide, à la recherche du fameux match «référence». Durant quatre-vingt-dix minutes d’un combat de haute volée face à la Belgique (2-3) en demi-finale de la Ligue des nations, aussi spectaculaire qu’indécis, les Bleus ont délivré une réponse cinglante à Turin. Il faudra encore compter sur eux dans les mois à venir alors que le Mondial au Qatar se profile déjà, dans un peu plus d’un an (21 novembre-18 décembre 2022).

Malgré tout, cette renaissance de champions du monde new-look – seuls 8 mondialistes dans le groupe de 23 joueurs actuel – ne s’avérera totale qu’en cas de victoire face à l’Espagne, dimanche, à Milan (20 h 45, M6). Avant cette finale, retour sur une soirée que Didier Deschamps espère fondatrice.

• L’esprit de 2018 est encore là

«On fait toujours partie des meilleures nations au monde.» Didier Deschamps ne boudait pas son plaisir dans les travées du Juventus Stadium, jeudi soir, au moment de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous