8.9 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Qualcomm se diversifie dans la conduite assistée

Le géant des semi-conducteurs mise 4,5 milliards de dollars pour s’offrir Veoneer.

Le fabricant américain de semi-conducteur Qualcomm a eu le dernier mot. Il a mis la main sur Veoneer, une jeune entreprise américano-suédoise qui conçoit et fabrique des logiciels et des systèmes d’aide à la conduite et de conduite automatisée. Veoneer avait donné son accord en juillet à l’équipementier Magna International. Mais Qualcomm a surenchéri quelques jours plus tard en proposant avec la société d’investissement SSW une offre supérieure de 18 %.

Le fabricant de composants électroniques a mis sur la table 4,5 milliards de dollars alors que Magna avait offert 3,8 milliards de dollars. Il lorgne surtout Arriver, la plateforme logicielle de Veoneer dédiée aux systèmes d’aide à la conduite, ces fonctions d’assistance comme le freinage d’urgence, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, la détection d’obstacle…

Un partenariat ancien

Qualcomm connaît très bien Arriver. Les deux entreprises ont travaillé pendant plusieurs mois sur ce projet, avant d’annoncer en janvier dernier un accord de partenariat

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 63% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous