8.9 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Pourquoi les Sud-Américains du PSG manquent des matches… Et pourquoi ça ne se reproduira plus

De nombreux internationaux brésiliens et argentins ont vu leur calendrier se télescoper avec celui de leur club. La Ligue 1 a dû faire avec. Le PSG, principale victime, s’en est agacé.

«Un moment de folie.» C’est ainsi que Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, a qualifié la trêve internationale d’octobre. Les matches des éliminatoires au Mondial 2022 en Amérique du Sud, prévus dans la nuit de jeudi à vendredi, ne permettront pas aux concernés de jouer le match PSG-Angers vendredi soir (21h). C’est donc sans les Brésiliens Marquinhos et Neymar, et les Argentins Leandro Paredes, Angel Di Maria et Lionel Messi que devra composer Pochettino. «Je ne peux rien faire, s’apitoyait le coach argentin. Les clubs, d’une certaine façon, nous sommes sans défense dans cette situation.»

Une situation qui s’était déjà produite en septembre, lors de PSG-Clermont, retardant les débuts de Messi au Parc des Princes. Le club de la capitale est le plus touché, mais Marseille et Lyon, où évoluent les Brésiliens Gerson et Lucas Paqueta, ne sont pas en reste. Comme la plupart des gros clubs européens. Mais pourquoi, cette saison, les Sud-Américains rentrent-ils aussi tard dans

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous