18.8 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Paris, laboratoire de la décroissance?

DÉCRYPTAGE – La capitale semble se remettre difficilement les conséquences des confinements.

Paris est-il encore une fête? En un sens oui ; la vie nocturne de la capitale a repris des couleurs et Anne Hidalgo gagné le prix de l’action climatique mondiale de l’ONU. Pour le reste, l’ambiance vire plutôt à la grisaille. L’expérience de confinements exigus, les difficultés de transports, la disparition de la manne des touristes… ont poussé de nombreux parisiens au départ. Les indicateurs économiques et démographiques apparaissent ainsi, en cet automne, aussi moroses que les sondages nationaux de la maire candidate à l’élection présidentielle.

Côté Éducation nationale, l’académie de Paris décrivait, en août, «une baisse démographique encore plus forte que prévu, d’au moins 3200 élèves au total pour la rentrée 2021». Dans son rapport sur les conséquences du Covid, le député et économiste Jean-Noël Barrot notait pour sa part, en se référant aux transactions immobilières sur les maisons dans l’ancien, une hausse de 30 % des départs de Paris au second semestre 2020. «Paris est le seul département

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous