8 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

les erreurs à ne pas refaire

DÉCRYPTAGE – La Cour des comptes estime qu’il faut revoir le suivi des différents programmes d’investissement d’avenir.

Tous les industriels le disent. Le succès du plan d’investissement de 30 milliards d’euros, annoncé cette semaine par Emmanuel Macron, pour façonner la France de 2030, dépendra de sa mise en musique. Et le chef de l’État l’a énoncé mardi dernier lors de la présentation de «France 2030», il mise sur «les éléments de méthode que les différents programmes d’investissement d’avenir (PIA) ont appris à l’écosystème français». Le référé publié ce jeudi par la Cour des comptes est donc, en ce sens, particulièrement instructif.

Remis au mois de juillet au premier ministre, le document évalue la mise en œuvre du PIA de 2010 à 2020.«La démarche induite par le PIA a entraîné des effets positifs, notamment de structuration dans le domaine de la recherche ou d’entraînement sur d’autres financements publics et privés (…) Elle a également favorisé une compétition entre les porteurs de projets», souligne la Cour.

Les Sages de la rue Cambon pointent néanmoins plusieurs faiblesses à corriger dans le fonctionnement

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous