15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

La reprise des fonds de commerce bientôt facilitée

Les députés ont donné leur feu vert à la possibilité d’amortir fiscalement des TPE et des petites PME acquises entre 2022 et 2025.

Salons de coiffure, boulangeries, boutiques de fleurs, restaurants, bars… Ces petits commerces qui n’ont pas résisté à la crise du coronavirus en dépit des aides massives du gouvernement pourront bientôt être repris plus facilement.

Lors de l’examen en première lecture de la première partie du budget 2022 à l’Assemblée nationale, qui doit être solennellement adoptée mardi, les députés ont donné leur feu vert à la possibilité d’amortir fiscalement les fonds de commerce des TPE et petites PME qui seront acquises à partir du 1er janvier 2022. Concrètement, les personnes qui rachèteront ces fonds vont pouvoir déduire de leurs résultats imposables l’acquisition sur une dizaine d’années. Cet avantage fiscal devrait ainsi «rendre les opérations de rachat de fonds commerciaux existants plus attractives pour les entrepreneurs qui s’acquitteront de leur impôt sur une base fiscale plus faible», explique le ministère de l’Économie.

Temporaire, cette mesure devait s’appliquer jusqu’au 31 décembre 2023,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 65% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous