15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

la piste du chèque carburant

Les annonces devraient avoir lieu la semaine prochaine, après l’arbitrage d’Emmanuel Macron.

C’est une courbe dont l’évolution est scrutée de très près dans les bureaux de l’Élysée! Ce jeudi matin, le baril de brent a atteint 84 dollars, soit une explosion de 62% depuis le début de l’année et un plus haut en trois ans. À la pompe, partout en France, les prix flambent, en conséquence. Jeudi, le diesel se vendait en moyenne au record historique de 1,571 euro le litre. Il frôlait même les 2 euros dans certaines régions. Alors que l’économie repart étonnamment bien en cet automne, après dix-huit mois de pandémie, le gouvernement voit donc avec anxiété, à six mois de la présidentielle, cette hausse venir potentiellement gâcher sa rentrée bien huilée.

Comme il y a un mois avec le chèque énergie et les mesures de plafonnement des tarifs du gaz et de l’électricité, l’exécutif a donc décidé de dégainer au plus vite une aide, avant même l’expression d’une forme de mécontentement populaire. L’épisode des «gilets jaunes», dont la colère s’était rapidement cristallisée sur ce sujet de l’énergie,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous