15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

Karim Benzema, le retour du patron

Décisif et auteur d’un but magistral face à l’Espagne, l’attaquant des Bleus a définitivement retrouvé sa place chez les Bleus.

Il fallait le voir tel un gamin s’emparer du trophée de la Ligue des nations, multiplier les accolades avec ses partenaires, humer avec délectation une dernière fois l’atmosphère légère et joyeuse qui se dégageait de la pelouse mythique de San Siro dimanche soir. Une manière pour Karim Benzema d’étirer ce moment de grâce, de profiter de chaque instant pour ce qui représente son premier trophée avec l’équipe de France. Incomparable avec une Coupe du monde et un Euro, tout le monde est d’accord, mais sacrément agréable quand même. Dans la quête de cette victoire, savoureuse et libératrice pour un groupe guidé par l’esprit reconquête après l’été raté, l’attaquant de 33 ans fut l’un des grands bonhommes de cette finale face à l’Espagne (1-2).

Son but magistral à la 66e minute de jeu a eu le mérite de relancer les siens et de doucher l’enthousiasme de la Roja. Une manière de confirmer l’adage que les moments importants d’un match appartiennent souvent aux grands joueurs. Karim Benzema fait partie

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous