19.6 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Héros chez les Bleus en 2018, placardisé au Barça en 2021 … Qu’arrive-t-il à Samuel Umtiti ?

Le défenseur des champions du monde, buteur face aux Belges en 2018, n’est plus que l’ombre de lui-même trois ans après.

Envoyé spécial à Turin

Samuel Umtiti oscillera forcément entre amertume et nostalgie jeudi soir devant sa télévision. Buteur historique face à la Belgique (1-0) en demi-finale de la Coupe du monde le 10 juillet 2018à Saint-Pétersbourg, le défenseur de 27 ans (31 sélections, 4 buts) ne fait plus partie de l’aventure des Bleus depuis maintenant un bon bout de temps. Entre méforme, blessures à répétition et une carrière obstruée au FC Barcelone, l’homme qui a « cassé la démarche » pour le plus grand plaisir de tout un pays traverse une période très délicate et n’en voit surtout pas le bout. Signe d’un déclassement certain dans la hiérarchie de l’équipe de France, sa dernière sélection avec les champions du monde –dont il fut l’un des grands hommes en Russie- remonte au 8 juin 2019 avec une défaite en Turquie (2-0).

Aujourd’hui, l’ancien Lyonnais est dépassé par Presnel Kimpembe, Lucas Hernandez –titulaire ce jeudi soir au poste d’axial gauche- mais aussi Clément Lenglet, pour ne citer qu’eux. «On ne l’oublie pas mais la sélection va vers l’avant» soufflait «DD» à son sujet en août 2019. Aujourd’hui, plus une question n’est posée sur sa présence ou non en Bleus. Mais pour Samuel Umtiti, le mal est bien plus profond que cela. Avant de penser à revenir un jour en équipe de France, groupe dans lequel il garde des liens forts avec bon nombre d’anciens partenaires, le gaucher se sait dans l’obligation de sortir du marasme catalan.

VOIR AUSSI – Le meilleur de Samuel Umtiti avec le FC Barcelone

Zéro minute de jouée avec le FC Barcelone cette saison

Aujourd’hui, dans la rotation effectuée par Ronald Koeman, il est le remplaçant du remplaçant malgré une meilleure forme physique et des pépins qui semblent le laisser tranquille. Les chiffres sont implacables, avec zéro minute à son actif depuis le début de saison, impossible d’ambitionner quoi que ce soit. Son horizon au Camp Nou est bouché. Réduit au néant. Pire encore, depuis trois saisons et l’été du titre mondial, il n’a participé qu’à 15, 16 et 14 matches de Liga avec son club. Famélique et pas uniquement de la faute du technicien batave, dont les jours semblent comptés après avoir rejoint Barcelone le 19 août 2020.

En l’état, avant de penser à un retour en équipe de France, Samuel Umtiti doit déjà quitter la Catalogne au regard du climat ambiant. Selon la presse espagnole, le Barça, désireux de retrouver un peu d’air avec des finances exsangues et une gestion calamiteuse de sa masse salariale, verrait d’un bon œil le départ d’un homme souvent blessé ces dernières saisons et dont les émoluments restent conséquents (9 millions d’euros par an). Annoncé à Lyon et en Angleterre lors du dernier mercato, le défenseur formé dans le Rhône n’a pas bougé. Très discret sur sa situation, il a simplement dévoilé un message mystérieux sur les réseaux sociaux cette semaine : « Plus tu respectes les gens, plus ils te manquent de respect. Personne ne sait, mais tout le monde se permet de parler. » Dont acte. Une vérité demeure, la vie des Bleus continue sans lui, ses concurrents sont désormais loin devant et Samuel Umtiti n’est même plus un sujet en équipe de France. À bientôt 28 ans, le temps presse et le principal intéressé ferait bien de changer de braquet.