12.6 C
Paris
mardi, septembre 27, 2022

Comment certains Français pourraient toucher plusieurs fois l’«indemnité inflation» de 100 euros

Les Français ayant plusieurs employeurs ou ceux qui cumulent différents statuts pourraient toucher plusieurs fois la prime.

C’est un «effet de bord» que le gouvernement semble prêt à assumer. Certains Français devraient en effet pouvoir profiter plusieurs fois de l’«indemnité inflation» de 100 euros annoncée ce jeudi soir par Jean Castex. Cette aide destinée aux 38 millions de Français qui touchent moins de 2000 euros nets par mois sera en effet versée par l’Urssaf pour les auto-entrepreneurs, par leurs entreprises pour les salariés ou encore par les caisses de retraite pour les retraités. Et parmi ces différents profils, ceux qui cumulent plusieurs employeurs ou différents statuts pourraient toucher la prime deux fois, comme l’a constaté BFM.

Faire au plus simple

Devant la crainte d’un retour des gilets jaunes sur les ronds points, le gouvernement avait voulu mettre en place une aide simple et rapide. C’est pour cette raison qu’il a opté pour cette prime au barème unique plutôt qu’une -très chère- baisse des taxes ou un chèque carburant complexe à mettre en œuvre. Pour faire au plus simple, ce sont donc les employeurs qui distribueront directement les aides à leurs salariés qui touchent moins de 2000 euros par mois, avant d’être remboursés par l’État. Ainsi, un salarié qui travaille dans plusieurs entreprises, touchant moins de 2000 euros dans chacune d’entre elles, devrait pouvoir toucher plusieurs fois la prime. Il en est de même pour ceux qui cumulent un salaire avec un statut d’autoentrepreneur (prime versée via l’Urssaf) ou une retraite (prime versée par la caisse de retraite).

Interrogé par BFM, Bercy reconnaît que ces effets de bord seront difficiles à éviter, et semble assumer la possibilité que l’indemnité puisse être versée plusieurs fois.