8.9 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Ces fratries qui ont marqué le sport français … et dont doivent s’inspirer les frères Hernandez

Lucas et Théo Hernandez, membres de l’équipe de France, pourraient évoluer ensemble contre la Belgique en Ligue des Nations. Retour sur les fratries qui ont marqué le sport français.

Le XV de France et ses cinq prestigieuses fratries

Les histoires de famille chez les Bleus du rugby ont commencé dès la fin des années 40 avec la fratrie Jean et Maurice Prat. Le premier comme troisième ligne, buteur (!) et capitaine, respecté même par l’adversaire (les Anglais le surnommèrent «Monsieur Rugby), le second au centre de l’attaque. Les deux Lourdais, sont associés à 17 reprises sous le maillot bleu. Pour quelques premières : première victoire contre la Nouvelle-Zélande (au stade de Colombes) en février 1954 et premier Tournoi des cinq nations remporté la même année. Quelques années plus tard, c’est au tour des frangins Boniface, André et Guy, de s’illustrer en équipe de France. La paire de trois-quarts centre du Stade montois compte 16 sélections communes. Mais n’ont jamais remporté le Tournoi des Cinq Nations ensemble, André ayant manqué les éditions 1960 et 1961, Guy l’édition 1962.

Juste après eux, place à la fratrie Camberabero, Guy, l’aîné demi d’ouverture, et Lilian, le benjamin demi de mêlée, ont formé à neuf reprises

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous