19.6 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

bulles sanitaires, météo, spectateurs… Les Bleus prêts à s’adapter

TÉMOIGNAGES – S’adapter. C’est le mot d’ordre des Bleus qui vont faire face à un protocole sanitaire strict et à des tribunes vides de leurs spectateurs internationaux.

Aux portes de l’hiver (reprise à Sölden, en Autriche, les 23 et 24 octobre pour le ski alpin ; les 27 et 28 novembre, à Ostersünd en Suède, pour le biathlon), et à 121 jours des JO d’hiver, l’équipe de France a, le temps d’une journée qui avait des airs de rentrée des classes, dans les usines du Coq Sportif à Romilly-sur-Seine, découvert un nouvel emblème et évoqué ces Jeux sous contrôle. Fabien Saguez, directeur technique national du ski français, plante : «La gestion de la saison dernière a été très bonne. Cela nous a renforcés dans l’idée qu’on peut être bien organisés et performants même sans public et avec des contraintes très fortes. La vraie chose à régler concerne les incertitudes avec la Chine et les Jeux, pas sur le fait qu’on ira, mais sur les conditions d’accès, d’accueil, sur notre organisation. On doit rester dans ce mode où on s’adapte. Quoi qu’il arrive, on aura des remises de prix, avec des médailles à distribuer. Les chances de prendre ces médailles, il faudra les saisir.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous