19.6 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Avec sa «prime au travail», Xavier Bertrand promet-il une aide qui existe déjà ?

LA VÉRIFICATION – C’est la mesure économique phare du président des Hauts-de-France pour augmenter le pouvoir d’achat. Ses opposants l’accusent de réinventer la prime d’activité.

LA QUESTION. Dans son programme économique pour la présidentielle, révélé dans Le Figaro , Xavier Bertrand a proposé de supprimer charges et impôts sur les heures au-delà de 35 heures, de développer l’actionnariat salarié, et – c’est sa mesure phare – de créer une «prime au travail». Aussitôt raillé par ses opposants, le président des Hauts-de-France s’est vu accuser de réinventer un dispositif qui existe déjà : la prime d’activité, créée par François Hollande en 2016, puis généralisée et étendue par Emmanuel Macron le 1er janvier 2019. «Xavier Bertrand fait campagne sur notre bilan», a ironisé Élisabeth Borne, ministre du travail. «Cela existe déjà et s’appelle la prime d’activité : elle a été augmentée et élargie. Sur le quinquennat, un salarié au SMIC gagne 170 € de plus par mois. La droite en rêvait… On l’a fait !», clame En Marche.

VÉRIFIONS. Que propose exactement le président des Hauts-de-France? «Si les Français me font confiance, aucun salarié ou indépendant à temps complet ne gagnera moins de 1500 euros net par mois à partir de la fin de l’année 2022. La prime au travail que je propose sera versée à tous ceux qui gagnent moins de 2000 euros nets par mois», promet Xavier Bertrand. Actuellement, le montant de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous