19.6 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

Zidane au PSG en cas de départ de Pochettino, la folle rumeur venue d’Espagne

La folle rumeur Zinédine Zidane au Paris SG en cas de départ de Mauricio Pochettino, Bukayo Saka dans les petits papiers de la Juventus Turin et l’Atlético Madrid ou encore James Rodriguez en pourparlers avec Al-Rayyan : retrouvez toutes les informations du mercato de football de ce mardi 21 septembre 2021.

Zinédine Zidane au PSG, la folle rumeur venue d’Espagne

Encore une rumeur à propos du Paris Saint-Germain venant d’Espagne. La désormais célèbre émission El Chiringuito l’assure : le club de la capitale penserait à Zinédine Zidane pour remplacer Mauricio Pochettino si celui-ci venait à quitter les Rouge et Bleu. Le contexte paraît inopportun pour changer d’entraîneur puisque le technicien argentin ne semble pas être sur le départ, porté par des résultats plutôt satisfaisants. Les choses pourraient bien entendu changer si les performances des Parisiens en Ligue des champions ne sont pas à la hauteur des attentes dans les prochaines semaines. Le champion du Monde 2018, sans club depuis son départ du Real Madrid à la fin de la saison dernière, attendrait 2022 que la porte se libère pour prendre en main les Bleus, à en croire L’Équipe . La rumeur a ainsi très peu de chances de se concrétiser.

VOIR AUSSI – Les titres remportés par Zinédine Zidane à la tête du Real Madrid

L’Atlético Madrid et la Juventus Turin ont des vues sur Bukayo Saka

Les performances de Bukayo Saka (20 ans) depuis deux ans ont attiré l’attention de plusieurs grands clubs. La Juventus Turin garderait un œil sur l’ailier d’Arsenal selon des informations de Calciomercato . La Vieille Dame serait en concurrence, d’après la presse espagnole, avec l’Atlético Madrid, qui apprécie aussi son profil polyvalent. Mais pour le recruter, les Bianconeri et les Colchoneros devront mettre la main à la poche : les Gunners ne compteraient pas le laisser partir pour moins de 50 M€. Une somme importante qui pourrait freiner les ardeurs de ses prétendants.

James Rodriguez discute avec Al-Rayyan

Il ne devrait plus porter les couleurs d’Everton. Depuis plusieurs semaines, les Toffees cherchent à tout prix à se décharger des émoluments colossaux de James Rodriguez, en le transférant ou en le prêtant. Plusieurs pistes avaient été activées, notamment un échange avec le FC Porto impliquant Luis Diaz, mais aucun accord n’avait finalement été trouvé. Désormais, le Colombien serait en pourparlers avec le club d’Al-Rayyan (Qatar) dirigé par Laurent Blanc pour y être prêté, selon des informations révélées par Fabrizio Romano. Les négociations se poursuivent. Reste à savoir si toutes les parties parviendront à s’entendre sur les détails liés au salaire du milieu offensif. Âgé de 30 ans, l’ex-Madrilène avait rejoint Everton la saison dernière pour retrouver son ancien entraîneur Carlo Ancelotti.

Joris Gnagnon licencié pour manque de professionnalisme

C’est une situation inhabituelle. D’après les révélations du quotidien Diario de Sevilla , le Séville FC a décidé de résilier le contrat de Joris Gnagnon pour «pour non-respect des exigences physiques et disciplinaires exigées par un athlète de haut niveau». Initialement sous contrat avec le club andalou jusqu’en juin 2023, le défenseur central s’entraînait à part du groupe professionnel, tout comme son coéquipier Ibrahim Amadou. Âgé de 24 ans, l’ex-joueur du Stade Rennais, qui avait rejoint les Sevillistas à l’été 2018 pour un montant de 13,5 M€, est donc libre de s’engager avec l’équipe de son choix. Nul doute que son profil devrait attirer plusieurs formations.

André Villas-Boas contacté par un club saoudien

Sans club depuis son départ fracassant de l’Olympique de Marseille au début de l’année 2021, André Villas-Boas suscite l’intérêt de diverses formations. RMC Sport affirme que l’entraîneur portugais a «reçu plusieurs propositions». La dernière en date ? L’équipe saoudienne d’Al-Nassr, qui aurait approché son entourage à travers des intermédiaires. L’ex-technicien du FC Porto aurait – pour le moment – repoussé ces avances.

VOIR AUSSI – Quand André Villas-Boas était mis à l’honneur par un artiste marseillais