13.6 C
Paris
mardi, septembre 27, 2022

Week-end d’hommages à Christophe Dominici

Un festival dans sa ville natale, un tournoi de jeunes, une fresque inaugurée, un complexe sportif rebaptisé à son nom. Et un trophée mis en jeu lors de la rencontre de Top 14 entre Toulon et le Stade Français Paris, ses deux clubs de cœur.

Un peu moins d’un an après sa disparition tragique (le 24 novembre 2020, d’une chute d’un parapet près de son domicile), la mémoire de Christophe Dominici va être honorée ce week-end. Avec, en point d’orgue, la rencontre entre Toulon et le Stade Français Paris, dimanche soir en clôture de la 3e journée du Top 14. À la demande insistante des supporters, ses deux clubs de cœur vont en effet inaugurer le premier trophée à son nom, qui récompensera chaque saison le vainqueur de leur double confrontation en championnat. Un hommage sera évidemment rendu avant le coup d’envoi de la rencontre.

Mais, avant ce moment qui sera riche en émotions, d’autres manifestations sont organisées, en particulier à Solliès-Pont, sa ville natale dans le Var où est organisé le premier Festival Christophe Dominici. Ce vendredi soir, une réception aura lieu au château de Solliès-Pont, en présence de la famille de Christophe, du président de la FFR, Bernard Laporte, du sélectionneur, Fabien Galthié, de Max Guazzini ou encore Diego Dominguez et de plusieurs de ses anciens coéquipiers du RCT et du Stade Français.

À l’initiative du Rugby Club Vallée du Gapeau et du club de La Valette – les deux équipes où il toucha ses premiers ballons – mais aussi de la Ligue Sud Paca et du Comité du Var, se disputera samedi et dimanche un tournoi de jeunes, qui recevront tous une médaille à l’effigie de l’ancien ailier du XV de France. Y prendront part toutes les écoles de rugby, des U6 aux U14, de la région PACA ainsi que Béziers et le Stade Français, pour des matches se déroulant sur trois sites (Solliès-Pont, La Garde et Toulon). Avec, en point d’orgue, l’inauguration samedi (11h) d’une fresque murale représentant l’enfant du pays au stade Murat de Solliès-Pont. Enfin, dimanche matin, à 10 heures, sera inauguré le complexe sportif Christophe Dominici à Solliès-Pont.

«Il nous paraissait essentiel de faire un hommage à Christophe, a expliqué le président du RCVP, Jean-Louis Lacroix, au Midi Olympique. Ce festival sera reconduit chaque année.» Il devrait avoir lieu l’an prochain à La Valette. «Christophe était un mec insouciant, un espiègle capricieux qui nous a fait des trucs de fou sur le terrain et 1000 bêtises. Un mec qu’on a aimé profondément On est animé par sa mémoire. C’est un sacré défi car l’émotion prend le pas à chaque instant, a confié à Var Matin Henri Mondino, le président de la Ligue Sud Paca. Christophe était sur Terre pour relier les gens entre eux. (…) Je suis content que Christophe serve à ça. Les gamins vont jouer, les gens du rugby vont se parler. C’est pour ça qu’on voulait un festival et pas un simple hommage.»