15.1 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

quel serait l’impact d’une limitation à 110km/h sur l’autoroute ?

DÉCRYPTAGE – Anne Hidalgo, maire PS de Paris et candidate à la présidentielle 2022, a déclaré mardi être favorable «de façon générale, à ce qu’on baisse la vitesse».

Invitée sur le plateau de BFMTV et RMC mardi 21 septembre, Anne Hidalgo, maire PS de Paris et candidate à la présidentielle 2022, a indiqué être favorable à la réduction de la vitesse sur les autoroutes françaises. Interrogée sur une éventuelle baisse de 130 à 110 km/h sur les autoroutes, la candidate s’est dit «personnellement pour la baisse de la vitesse». «130 km/h, c’est beaucoup», a-t-elle ajouté.

La candidate n’a toutefois pas précisé quelle baisse elle pourrait envisager pour les autoroutes. Interrogée à plusieurs reprises sur les 110 km/h, elle s’est contentée de répondre: «Je suis favorable, d’une façon générale, à ce qu’on baisse la vitesse puisque vitesse égale accidents».

Ce n’est pas la première fois que cette idée est évoquée en France. Dans son rapport remis au gouvernement en juin 2020, la Convention citoyenne pour le climat proposait déjà de « réduire la vitesse sur autoroute à 110km/h maximum ». Une proposition qui n’avait alors pas été retenue par le chef de l’État. «La

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous