18.8 C
Paris
dimanche, octobre 2, 2022

La crise a fait exploser le trou de la Sécurité sociale

DÉCRYPTAGE – Proches de l’équilibre à l’arrivée d’Emmanuel Macron, les comptes ont replongé en raison de la fronde des «gilets jaunes» et du Covid.

Promis, juré, le quinquennat Macron devait être celui du redressement des comptes sociaux et marquer, définitivement, la fin du fameux «trou abyssal» de la Sécu. Las, près de cinq ans après l’élection du président de la République, non seulement le trou est toujours là, mais il est plus profond que jamais. Le déficit de la Sécurité sociale devrait atteindre encore cette année 34,6 milliards d’euros, après 38,7 milliards en 2020.

Et les comptes resteront dans le rouge pour longtemps, reconnaît le gouvernement: le déficit, s’il doit se réduire en 2022 du fait de meilleures prévisions de croissance, atteindra encore 21,6 milliards d’euros, avant d’être ramené à 13 milliards à horizon 2025. D’une part, parce que la branche maladie devra durablement supporter les hausses de salaires et investissements liées au «Ségur de la santé» (12,5 milliards l’an prochain). D’autre part, parce que la branche vieillesse, faute de réforme des retraites, reste en déficit structurel. Un sombre tableau alors que

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous