19.6 C
Paris
mardi, octobre 4, 2022

«Il n’y a pas de temps à perdre pour la Coupe du monde 2023»

Après une première saison remarquée au Racing 92, l’ailier (ou arrière) champion du monde avec les moins de 20 ans entend confirmer avec le club francilien. Pour attraper le bon wagon pour le Mondial en France.

Le Figaro. Vous sortez d’une défaite à Biarritz avant de recevoir Lyon. Quel regard portez-vous sur le début de saison du Racing 92 ?
Donovan Taofifenua : On attendait beaucoup de nos deux premiers matches contre des grosses équipes (Stade Français et La Rochelle). On sortait deux très bons matches mais on n’a pas su remettre la même intensité contre Biarritz. C’est compliqué à dire mais on a eu une forme de suffisance. On était satisfait de nos deux premiers matches, on aurait dû donner encore plus sur le troisième. C’était du relâchement…

À titre personnel, quels objectifs vous êtes-vous fixé pour cette nouvelle saison ?
Encore gagner ma place dans cette équipe ! C’est toujours très compliqué. Même si l’an dernier j’ai eu beaucoup de temps de jeu, la remise en cause est permanente, chaque week-end, avec la concurrence qu’il y a au club. Ensuite, j’espère retourner en équipe de France, on m’a appelé plusieurs fois mais cette fois j’aimerais jouer un match.

Pour votre

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous